Videos

This is a bridge
This bridge is very long
On the road again
This playlist uses a JQuery script adapted from Pixedelic
Video example
This is a Video slide linked to Vimeo
Nice landscape
Imagine that you are on holidays

Album Photos


 C’est l’objet du Schéma Directeur Informatique (SDI), à portée de 3 ans (2016-2018), dont les Rapports définitifs ont été rendus le mois dernier par le cabinet en charge de l’étude. Les résultats attendus étaient :

-       les axes stratégiques de développement du système d’information ;

-       les choix de technologies informatiques à intégrer au système de gestion de l’institution ;

-       l’organigramme du service informatique et les compétences à développer ;

-       les instances de réalisation et de suivi de la mise en œuvre des recommandations ;

-       le plan de formation des informaticiens, des décideurs et autres utilisateurs ;

-       le plan d’actions et les coûts de mise en œuvre du schéma directeur.

 L’on retiendra que les recommandations formulées par le Schéma Directeur visent à :

-       bâtir un système d’information de gestion digne du nom, c’est-à-dire ;

-       couvrant toutes les activités afférentes aux missions de gestion du régime,

-       intégré, par rapport à toutes ses composantes (métiers, supports, pilotage),

-       au service des utilisateurs et ouvert sur son environnement,

sécurisé et adaptable aux évolutions futures de la CNSS
 
Résumé des recommandations du sdi

 Management général et gouvernance informatique

  •      développer un système d’information de pilotage
  •       finaliser la mise en place des manuels de procédures
  •       mettre en place un comité informatique reconnu
  •       définir les politiques et plans informatiques indispensables
  •       concrétiser la « démarche qualité » envisagée par le projet d’entreprise
  •      poursuivre la modernisation des paiements, en vue de réduire le poids des espèces

 Caractéristiques générales du système d’information métier et support futur

  •       un système d’information fédérateur, constructif
  •       un système d’information paramétrable et adaptable aux évolutions
  •      un système d’information fiable et suffisamment sécurisé
  •      un système d’information parfaitement et totalement intégré
  •       un système d’information ouvert sur l’environnement extérieur, à travers les NTIC
  •       un système d’information qui dématérialise et dépersonnalise l’information
  •      un système d’information exhaustif (conforme aux besoins du moment et à venir)


Architecture fonctionnelle et composantes du système d’information cible à quatre niveaux et une architecture applicative conséquente ;

 1er niveau : le métier (recouvrement, carrières assurés, prestations, action sanitaire et sociale), avec ;

»   une application métier intégrée, unique, mais, modulaire ;

»   incluant le suivi des traitements (workflow), la gestion des réclamations et le contrôle biométrique ;

  2ème niveau : le support (ressources humaines, moyens généraux, finances, informatique, etc.), avec ;

»   un progiciel de gestion intégré (PGI ou ERP), interfaçable avec le métier ;

»   un progiciel de gestion du parc informatique ;

3ème niveau : le pilotage (études, contrôle, tableaux de bord, communication, contentieux, etc.), avec ;

»   un progiciel d’informatique décisionnelle (business intelligence, BI)

»   un progiciel de messagerie, à la fois écrite (mail, SMS) et vocale (type VoIP/ToIP[1]) ;

»   un site Internet (qui est déjà en construction) ;

  4ème niveau : la gestion des dossiers et pièces justificatives (ensemble des activités) ;

»   progiciel de gestion électronique de documents (GED) ;

»   un progiciel de gestion du courrier (entrant, sortant, interne), couplé avec la GED ;

 Architecture technique et environnement de développement et d’exploitation ;

  •       un système d’information reposant sur une architecture de type 3-Tiers (base de données, applications, clients)
  •       une seule et unique Base de données centralisée au siège (pour chaque composante);

 

  •      des langages de programmation orientés objet et Web (Java, Python, PHP…) ;
  •       un SGBDR utilisable pour des applications stratégiques, libres (Open sources), de préférence PostgreSQL;
  •       des outils Bureautiques libres (OpenOffice ou Libre Office) ;

 

  •     ordinateurs : en acquérir en nombre suffisant, avec des configurations appropriées, virtualiser les serveurs ;
  •      ordinateurs : si possible, tirer profit de l’offre d’externalisation pour héberger le site de réplication proposé ;

 

  •       ordinateurs : doter les responsables, les informaticiens et le personnel itinérant d’ordinateurs portables ; toutefois, interdire le cumul « portable » et « poste fixe » ;

 

  •      impression : augmenter le nombre d’imprimantes, mais, en les mutualisant le plus possible ;

 

  •      impression : n’acquérir désormais que des photocopieurs numériques, à partager sur le réseau local ;
  •       impression : utiliser exclusivement le papier format A4/A3 pour toutes les éditions ;
  •       opter lors des acquisitions pour une garantie prolongée des équipements, sur la période d’amortissement ;

 

  •  Mettre en œuvre un système de sauvegarde et de restauration sûr, avec réplication
  •       définir la politique, les outils et les procédures de sauvegarde et de restauration des données, et acquérir les moyens techniques en conséquence ;
  •       mettre en place un site de secours (centre de réplication) ;
  •  Étendre les réseaux locaux et interconnecter les sites distants
  •       achever d’installer le réseau local du siège et son ouverture sur l’extérieur, pouvant supporter les services modernes ; téléphonie IP, visio-conférence, etc. ;
  •        informatiser les agences, en optant, dans un premier temps, pour une connexion via Internet (type Domino) ;

 Sécuriser davantage les systèmes informatiques

      sécurité électrique : mettre en œuvre une solution de secours propre à l’informatique ; groupe électrogène, système back up, modification de l’installation électrique ;

  •       sécurité électrique : acquérir un groupe électrogène général plus puissant ;
  •       sécurité électrique : acquérir un onduleur central ;
  •       sécurité logique : mettre en place la gestion d’authentification unique (SSO) ;
  •       sécurité physique : achever l’aménagement des locaux informatiques, avec un faux plancher au sol, une dalle fine au-dessus de la salle serveurs et un contrôle d’accès biométrique couplé à un serveur d’accès ;
  •       sécurité virale : doter le réseau d’un serveur d’anti-virus ;


 Fonction informatique et compétences des acteurs

  •       relever le rang hiérarchique de la fonction informatique ;
  •        former les acteurs de l’informatisation et renforcer le dispositif global de formation;


Approche de développement du nouveau système d’information

  •      phase 1 : Régler les questions d’urgence et réaliser les travaux de court terme du support
  •      phase 2 : Assurer le développement intégral du sous-système d’information « métier » et achever de mettre en œuvre le sous-système « supports »
  •     recourir à des expertises avérées pour accompagner la mise en œuvre du SDI



([1]) - VoIP : Voix sur IP ; ToIP : Téléphoniesur IP (nécessite un autocommutateur téléphonique IPBX)

Sondage

Communication

Comment appréciez notre nouvelle stratégie de communication ( Site Internet,Revue l 'Assuré Sociale et émissions radios diffusés)

11
Insuffisant
8
Satisfaisant
2
à étendre (à d'autres support ou vecteurs)
Ajouter une nouvelle réponse !
» Détail du scrutin »
30 Vote(s) restant(s)

jVS by www.joomess.de.

Contacts

  • Addresse:  422, Avenue Barthelemy Boganda
  • Tel: +(236) 21 61 26 00
  • Fax : 00236 21 26 1O
  • BP: 420 et 810 Bangui
  • Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.